Réaction de Pierre CATARD à la décision prise par le TA / Médiathèque du Bouscat

Nous apprenons que la délibération du 7 février 2012 par laquelle la majorité du conseil municipal du Bouscat validait l’opération immobilière permettant la réalisation de la médiathèque est annulée par le tribunal administratif de Bordeaux pour « absence de base légale » et « octroi d’un avantage injustifié ».

Ainsi donc, cette opération hasardeuse et coûteuse, en continuel dérapage financier que les socialistes avaient alors dénoncé (même s’ils ne contestent pas l’intérêt du projet), se retrouve aujourd’hui dans un imbroglio juridique et technique, à la veille d’un vraisemblable surcoût supplémentaire.

Nouvelle illustration d’une gestion de fin de cycle.

« Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? » disions-nous à propos de l’improbable montage choisi par Patrick Bobet et son équipe.

La question aujourd’hui est de savoir pourquoi ils ont fait irrégulièrement ce qu’ils pouvaient faire régulièrement et…simplement… à savoir construire, à moindre coût, la médiathèque sur le terrain communal dont ils disposaient?

Pierre CATARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>